Territoires Pays Horloger

Contact

Yannick Nancy
Directeur
contact@pays-horloger.com

PETR du Pays Horloger
Parc d’activités des Dolines - Le Bélieu
BP 13100
25503 Morteau

+33 (0)3 81 68 53 32

Créé en 1996, il regroupe 78 communes réparties dans 5 intercommunalités (Val de Morteau, Plateau du Russey, Pays de Maîche, entre Dessoubre et Barbèche et Saint-Hipppolyte). Sa superficie est de 760 km pour 45 383 habitants soit 59 hab./ km2.

Du premier Pays test en Franche Comté

Le Pays Horloger a été créé en 1996 parmi les 50 premiers pays test en France dans le but de préserver le savoir-faire horloger dans un contexte concurrentiel de plus en plus vif. Il a oeuvré dès sa création pour accompagner les industriels de la filière microtechnique dans le sens de la mutualisation et de l’innovation. Ces travaux ont abouti entre autres à la création de l’association luxe & tech, vecteur de reconnaissance et d’innovation pour notre territoire.

Au fil des années, le Pays Horloger a ainsi diversifié ses domaines d’intervention à travers les contractualisations qui permettent de répartir sur le territoire les crédits des grandes collectivités (région, département) de manière concertée. On a vu ainsi se développer les maisons des services, les maisons médicales, les transports à la demande et bien d’autres projets qui s’inscrivent dans la vie de tous les jours des habitants. Le tourisme est également devenu l’un des axes de travail majeurs du Pays, qui dispose maintenant d’un schéma de développement touristique ayant pour vocation la structuration de l’offre touristique locale.

 A la préfiguration du PNR

Riche d’un patrimoine architectural, naturel et culturel remarquable et conscient de l’équilibre fragile qui le structure, le Pays Horloger a décidé de se lancer dans la candidature au label Parc Naturel Régional dans le but de faire reconnaître ces atouts, mais aussi de se doter d’outils plus pertinents pour accompagner le futur de notre territoire. Cette démarche nous permet également de créer des ponts par-delà la frontière et aujourd’hui se dessinent les projets des prochaines années qui seront notamment marquées par le renforcement des collaborations franco-suisses, que ce soit à l’échelle urbaine à travers les relations avec l’agglomération Le Locle — La Chaux-de-Fonds ou à travers le projet de Parc naturel régional franco-suisse du Doubs. Notre région est unie par une communauté de destin où les échanges sans cesse croissants doivent être accompagnés pour un développement harmonieux de nos territoires.